Bla-bla-bla·Les looks

Comment arrêter d’acheter des choses qu’on ne portera jamais (ou la méthode BISOU)

Processed with VSCO with q5 preset

Hello!

Vous voyez ma petite robe à motif bouches rouges? Figurez-vous que j’en suis tombée amoureuse fin 2011 – Lana Del Rey en portait une similaire, signée Prada, dans un shooting absolument incroyable pour le magazine Wonderland. Les années ont passé, et j’avais un peu oublié son existence, à cette robe – du moins jusqu’à ce que je tombe l’été dernier sur un dupe de la marque Joanie Clothing sur Vinted, et ce complètement par hasard. Le mieux? Neuve, avec son étiquette, pour 10€.

Processed with VSCO with q5 preset

Processed with VSCO with q5 preset

Évidemment, je suis ultra ravie de cette trouvaille. Mais une question me brûle les lèvres: comment une robe datant de plus de 8 ans peut-elle… encore… avoir son étiquette? N’aurait-elle pas été achetée sur un coup de tête, jamais portée, laissée dans un coin au fond d’un placard, puis oubliée?

Je ne veux pas jeter la pierre à la fille qui m’a vendu cette robe. Dans le passé j’ai, moi aussi, acheté des choses sans jamais les porter, ou bien juste une fois ou deux, avant de m’en lasser. Mais maintenant que j’ai pris conscience des dérives du shopping à outrance, et que j’ai changé ma façon de consommer la mode, tout ça me dérange. Merde quoi. Pourquoi trouve-t-on autant de choses estampillées « neuf avec étiquette » sur les applications de revente de fringues? Et pourquoi est-ce qu’on ne s’en inquiète pas plus que ça? 😱

Processed with VSCO with q5 preset

Processed with VSCO with q5 preset

5 questions à se poser

Il est grand temps d’arrêter d’acheter tout et n’importe quoi sans réfléchir. De mon côté, pour éviter les achats compulsifs, j’applique la méthode BISOU. Non seulement c’est un mot très mignon qui est assorti à ma tenue sur ce shooting (je suis forte hein ? mwahahaha), mais c’est en plus une bonne technique pour acheter moins et mieux, éviter les erreurs durant une session shopping et, sur le long terme, ne plus accumuler des choses qu’on ne met jamais. Le concept a été inventé par Marie Duboin Lefèvre et Herveline Verdeken, et repose sur 5 questions à se poser avant d’acheter une pièce:

1 – Besoin : à quel besoin cet achat répond-il chez moi?

Acheter cette chemise à pois ne serait-il pas juste une façon de me mettre un peu de baume au coeur après une journée un peu nulle? N’ai-je pas ouvert Vinted par réflexe dans un moment d’ennui? Ne serais-je pas en train de chercher une dose de réconfort avec une session shopping? Si la réponse est oui, on repose l’article. J’admets que c’est la partie la plus compliquée pour moi, car j’ai tendance à acheter des choses dès que j’ai un coup de blues. Mais je me fais violence depuis quelques mois, je vous en reparle plus en détails très bientôt dans un autre article…

Processed with VSCO with q5 preset

Processed with VSCO with q5 preset

2 – Immédiat : dois-je l’acheter immédiatement?

Oui, si on se trouve dans un vide-grenier, où c’est un peu « tout de suite ou jamais » lorsqu’on tombe sur une pièce très cool. Oui, si c’est quelque chose dont on a vraiment besoin rapidement (un nouveau jean après avoir troué celui qu’on met tout le temps, une paire de chaussures de rando alors qu’on doit partir à la montagne…). Mais pour la majorité des cas: NON, ON PEUT ATTENDRE! Sur Vinted, je me force à patienter en mettant les articles qui me plaisent de côté, en « favori ». Si deux semaines après j’y pense encore, je passe commande. Sinon, j’enlève de mes favoris, et je n’y pense plus!

Processed with VSCO with q5 preset

Processed with VSCO with q5 preset

3 – Semblable : n’ai-je pas déjà quelque chose de semblable?

C’est la catégorie où il faut être le plus honnête avec soi-même ahahah. De mon côté, j’ai arrêté d’acheter des blouses blanches vintage par exemple, même si ça me démange à chaque fois que j’en vois une… Pareil pour les robes et chemisiers à fleurs qui ressemblent trop à des modèles que j’ai déjà, même si ça m’arrache le coeur, j’avoue!

Processed with VSCO with q5 preset

4 – Origine : quelle est l’origine de ce produit ?

Je vous le rabâcherai jusqu’à ma mort: LISEZ LES ETIQUETTES DE VOS VETEMENTS! Fuyez les trucs fabriqués en Chine, au Bengladesh etc. Vous ne savez pas dans quelles conditions ils ont été fabriqués, ils viennent de trop loin (empreinte carbone bonjour), et risquent de ne pas tenir le coup très longtemps vu la qualité, ce qui vous forcerait à les jeter très (trop) vite.

Processed with VSCO with q5 preset

Processed with VSCO with q5 preset

5 – Utile : cet objet me sera-t-il vraiment utile ?

Typiquement, les chaussures à talons trop magnifiques mais impraticables dans la vraie vie, le manteau super original mais que je mettrai jamais car il va avec rien, le mini-sac dans lequel mon téléphone ne rentre même pas, le petit haut de soirée crop-top à strass alors que ça fait bien longtemps que je ne vais plus en boîte…. la liste est longue!

Voilàààà. J’espère que cette petite astuce mnémotechnique vous aidera, je vous dis à très bientôt, et je vous fais plein de bisous :p

Nawal

Processed with VSCO with q5 preset

Processed with VSCO with q5 preset

Photos: Sabrina Sako.

Béret old, robe Joanie Clothing trouvée sur Vinted, pochette Léopoldine Château (Made In France), chaussures old, boucles d’oreilles Chanel vintage, ceinture dorée vintage.

10 réflexions au sujet de « Comment arrêter d’acheter des choses qu’on ne portera jamais (ou la méthode BISOU) »

  1. J’adoooore cette pochette et tes conseils ! J’essaie de suivre le même type de principe aussi. Le plus difficile reste de ne pas acheter tout de suite… Je continue de faire des erreurs, comme un pantalon à plumes de l’enfer que je ne porterai jamais parce qu’il me grossi de ouf ahah

    Aimé par 1 personne

    1. Coucou! Oh, c’est génial ça! Moi j’ai eu une grosse période « achats compulsifs », mais ça m’est passé, heureusement… En revanche je suis fière de toujours porter mes vêtements longtemps, en prendre soin c’est primordial !

      J'aime

  2. Hello Nawal! J’apprécie beaucoup la technique BISOU, j’essaie de l’appliquer le plus possible et je fais d’ailleurs comme toi en mettant des articles en favori sans commander pour voir si vraiment ça me tient à coeur. Ma question est un peu hors-sujet mais je tente: As-tu des conseils en ce qui concerne les maxi robes? J’aimerai tenter le coup mais je me dis souvent que je suis trop petite (1m65) et que j’aurais l’air d’avoir mis des fringues de géant!
    Je voulais aussi te dire que cette séquence photo est absolument magnifique!! Très joli ensemble avec la robe et le béret, et ton maquillage donne des vibes star italienne des années 50! Well done 😉

    Aimé par 1 personne

    1. Coucou Sarah! Déjà, merci beaucoup pour ton retour, je suis ravie si tu es toi aussi une adepte de la méthode BISOU ! Et merci pour tes gentils compliments ❤
      Concernant la maxi-robe, je n'ai jamais trouvé ça choquant sur n'importe qui, même des filles petites haha ! Donc je te dis: FONCE ! Commence peut-être avec des talons pour te sentir à l'aise?

      J'aime

Répondre à Amandine Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s