Autres

5 astuces pour (re)commencer à porter de la couleur

_L6A5888Bonjouuuuuuuuur.

Dans mes moments d’ennui profond et d’errance cérébrale (qui m’arrivent généralement quand j’ai oublié mon casque et que je m’en rends compte une fois dans le métro, ce qui me laisse le choix entre 1/écouter les autres passagers renifler, râler, tousser ou 2/ réfléchir au sens de la vie) je me demande souvent: qu’est-ce qui a déterminé mes goûts en matière de fringues?

Par exemple, pourquoi est-ce que je porte un amour inconditionnel aux tenues qui mélangent plein de couleurs pop? Bon, clairement, ça, c’est parce que j’ai trop regardé Princesse Starla et les joyeux magiques, et joué avec mes Barbie et Fashion Polly jusqu’à mes 15 ans (oui). Peut-être aussi à cause des Super Nanas, et de Lizzie McGuire, et aussi des princesses Disney. Mais du coup, si j’avais + regardé la Trilogie du samedi (ça me faisait trop peur) et moins Pokémon, mon placard serait-il actuellement rempli de robes noires en dentelle et de pantalons en cuir rouge façon Buffy?

_L6A5830

Bref, cette introduction sans aucun réel interêt me permet de lancer le sujet du jour: LA COULEUR! Vous êtes tellement nombreuses à me dire que vous n’osez pas en porter, et je trouve ça vraiment dommage, parce que c’est si cool de sortir de la masse noirgrisnavy avec une tenue pimpante! Mais bon, je suis aussi extrêmement consciente du fait que sortir de la zone de confort que garantissent le noir, le gris et le bleu marine n’est pas une chose évidente (d’ailleurs je vous en parlais dans mon article sur mon passage à vide stylistique en arrivant à Paris). Mais pour celles (et ceux!) qui aimeraient essayer, voici mes petits conseils.

_L6A5854

1 – Cherchez l’inspiration (et la motivation) sur les réseaux sociaux

Les réseaux sociaux ont de nombreux défauts: les algorithmes qui cachent tes publications pour te pousser à payer afin d’apparaître dans le feed de tes abonnés, le fait que tes exs peuvent te stalker en deux clics, les trolls anonymes qui t’insultent dès que l’occasion leur semble idéale, le fait que les nouvelles meufs de tes exs peuvent te stalker en deux clics, les publicités cachées dans les posts d’influenceuses pas très honnêtes, l’uniformisation des looks et des appartements, la rue Crémieux qui est devenue un spot à OOTD et… ok je vais m’arrêter là. Mais lorsqu’il s’agit de chercher un peu d’inspiration (voire de motivation), franchement, il n’y a rien de mieux. Alors lancez donc Instagram et Pinterest, et enregistrez les images de tenues colorées qui vous parlent. C’est un bon début.

_L6A5887

2 – Commencez avec votre couleur préférée (ou celle qui vous va le mieux)

Que ce soit le bleu bébé, le jaune poussin ou le rouge tomate, il y a forcément une couleur qui vous parle plus que d’autres, ou qui vous attire de nombreux compliments lorsque vous la portez. Pour commencer à bousculer vos habitudes, il est donc logique de vous tourner vers ladite couleur, plutôt que de jeter votre dévolu sur une couleur à la mode mais qui ne vous va pas forcément (alors lâche immédiatement ce pull « millenial pink », Gertrude!).

_L6A5864_L6A58713 – Faites un premier test chez vous

C’est un peu comme les talons vertigineux: avant de les porter dans la rue et de manquer de se tordre une cheville + de tomber tête la première sur le goudron, mieux vaut s’entraîner chez soi à marcher avec en faisant des allers-retours entre la cuisine et la salle de bains (ce qui consiste, dans mon minuscule appartement parisien, à environ quatre mètres de marche). Alors certes, vous ne risquez pas de vous fracasser la gueule parce que vous allez prendre votre bus vêtue d’un trench violet. Mais il existe tout de même un risque: celui de vous sentir mal à l’aise, et donc de passer une mauvaise journée (CQFD). Portez donc vos pièces les plus osées en terme de couleur chez vous histoire de vous y habituer – et comme dirait Queen Paris Hilton: ne passez jamais devant un miroir sans vous regardez dedans. Ca vous aidera à 1) trouver la chose normale 2) vérifier que vous n’avez pas un morceau de salade coincé entre les dents PARCE QU’ON SAIT JAMAIS.

_L6A5836

4 – Allez-y en mode « baby steps »

Clairement, personne ne s’attend à ce que vous débarquiez au boulot en total look rose shocking, alors allez-y petit à petit. Commencez par ajouter des touches de couleurs sur vos accessoires (sac, chaussures, ceinture, petit foulard mignon, béret…), le reste viendra tout seul. Vous pouvez aussi vous inspirer des saisons pour adapter vos tenues: j’ai l’impression que c’est beaucoup plus facile de porter le duo bordeaux/moutarde en automne qu’en plein mois de juillet par exemple (mais peut-être que je suis juste folle)(mais en vrai le rouge ça marche super bien l’hiver, aussi)(et le vert mint au printemps).

_L6A5842

_L6A5849

5 – Ne vous forcez pas les jours où vous n’avez vraiment pas envie

Se forcer à porter de la couleur le jour où on a juste envie de mettre un sweat gris avec un jean noir, c’est vraiment la pire chose à faire, et le meilleur moyen de vous décourager. Un peu comme aller à la salle de sport quand on a la flemme, finalement. POURQUOI se forcer quand on peut juste rester devant Netflix avec des Pim’s hein? Comment ça c’est un super mauvais exemple? Oh ok.

Sur ce… à vous de jouer! ❤

_L6A5867_L6A5880

Photos prises à Montmartre par Nina

Je porte un (très) vieux manteau Primark, un tailleur en maille Lanvin vintage, des derbies bicolores La Redoute et un (vieux) col amovible ASOS.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s