Bla-bla-bla·Conseils et astuces·Les looks

5 bonnes raisons d’acheter des vêtements vintage ou d’occasion

_L6A0055

1 – La qualité est au rendez-vous
Vous voyez votre GameBoy Color, qui marche encore après environ 47638 parties de Tetris alors que la batterie de votre 3DS rend déjà l’âme? Et votre Nokia 3310, qui a survécu à une centaine de chutes tandis que votre iPhone peine à ouvrir Twitter depuis sa dernière mise à jour? C’était mieux avant, oui, et ben les vêtements vintage, c’est pareil. Si une robe des années 50 a réussi à tenir le coup sans perdre un bouton ni se déformer dans la machine en près de 70 ans, c’est qu’il y a une raison. Vous y repenserez, la prochaine fois que votre dernier pull The Kooples à 300 euros aura rétrécit malgré le lavage en délicat à 30 degré.

2 – Ça coûte moins cher que d’acheter du neuf
Certes, le vintage peut être cher lorsqu’on se tourne vers des pièces très anciennes ou de grands créateurs, vendues dans des boutiques spécialisées – et encore, il n’est pas rare de faire de sacrés affaires même sur ce type d’articles. Toutefois, de manière générale, les fringues de seconde main ne coûtent quasi-rien (surtout en vide-grenier, chez Emmaüs ou encore Guerrisol).

3 – C’est plus éthique
On y pense pas ou peu, mais acheter un vêtement dans un dépôt-vente, une friperie ou sur Le Bon Coin, c’est du recyclage: en achetant une pièce destinée à l’abandon, on lui donne ainsi une seconde vie et ça, c’est toujours un geste pour la planète, même à notre petite échelle! (Pour celles et ceux que la question intéresse, je vous conseille le documentaire The True Cost, qui m’a bouleversée et convaincue d’acheter le moins de choses neuves possibles).

4 – C’est l’idéal pour se créer un style unique
Si l’uniforme « petit pull Sézanne gris – jean slim –  paire d’Adidas » est élégant sur les milliers de filles qui l’ont adopté (ne mentez pas, je vous vois sur Instagram), en ce qui me concerne, merci mais non merci. Ce que j’aime avec le vintage, c’est de pouvoir mettre la main sur des pièces que je ne verrai sur personne d’autre, et me créer une garde-robe un peu folle qui déborde de pièces uniques. Et donc, forcément, avoir mon style bien à moi! 🙂 (mais j’avoue, moi aussi j’ai plein de paires d’Adidas)

5- Le rapport au vêtement est plus précieux
Si l’endroit que je préfère pour acheter du vintage, c’est les  vide-greniers, la raison est toute simple: j’adore savoir d’où vient un vêtement, son histoire, à qui il a appartenu avant moi… cela le rend plus précieux à mes yeux. C’est loin d’être la même chose avec un tshirt blanc basique de chez H&M dont la seule chose dont tu peux être certaine, c’est que la fille qui l’a essayé avant toi avait un fond de teint bien trop orangé.

_L6A0002_L6A0027_L6A9949_L6A9966_L6A9984

Tenue: Robe vintage trouvée en vide-grenier pour 1 euro, collants H&M (toujours pas réussi à trouver une paire d’occasion sans trou et PROPRE hahaha), mocassins retro New Look (achetés à l’époque où j’achetais encore chez les grandes enseignes, et oui)

Photos: Nina (son travail ici)

Make-up: Cyrielle (son travail ici)

Lieu: Hôtel Crayon à Paris. Trois autres séries de photos prises ici vont arriver, j’ai hâte de les partager avec vous! A ce sujet, merci mille fois à l’event manager Camille Cherubini pour sa gentillesse et son aide durant l’organisation de ce shooting, et à ma super copine Yuu pour son accueil ❤

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s