Bla-bla-bla·Les looks

Les lunettes en forme de coeur, des années 50 à aujourd’hui

01 insta

Hey!

D’aussi loin que je m’en souvienne, j’ai toujours eu un faible pour les lunettes en forme de coeur (merci Barbie, qui m’en a donné le goût dès le plus jeune âge). Du coup, j’ai eu envie de vous en parler un peu (et je vous jure que ça n’a aucun lien avec le fait que nous sommes la veille de la Saint-Valentin, la fête des amoureux, le love et tout et tout).

De ce que j’ai lu, la première paire de lunettes coeur aurait probablement été créée en Angleterre au cours des années 50 (voir photo ci-dessous). Mais c’est clairement en 1962 que le modèle s’impose auprès du grand public, grâce à la Lolita de Stanley Kubrick, qui en porte une paire sur l’affiche du film éponyme. Regard pénétrant, sucette dans la bouche, rouge vif: l’image devient culte, les lunettes coeur iconiques.

Loin d’être une tendance éphémère, cette monture fantaisiste a depuis traversé les années sans prendre une ride: Marianne Faithfull en porte dans les années 70, Paris Hilton en 2009. Vogue en présente dans ses pages mode en 1993, tandis qu’en 2007, Evan Rachel Wood, star du clip Heart-Shaped Glasses de Marilyn Manson, en a une paire sur le nez. Les lunettes coeur sont désormais partout, des selfies de Lana Del Rey au rayon accessoires de Moschino en passant par les concerts de Madonna. Et ouais.

 

Fausse-fourrure rose et mini-jupe rouge

Mais comment ce petit bout de plastique arrive-t-il à perdurer, sans ennuyer personne?Je crois que l’atout de ce modèle, c’est son ambiguïté. Comment pourrait-on se lasser d’un objet dont on ignore, au fond, s’il est destiné aux gamines ou aux femmes fatales? S’il est porté au second ou au premier degré? S’il cache un regard naïf ou séducteur? Bref, je suis absolument fan de cette dualité, et c’est pour cette raison que je voulais à tout prix en inclure une paire un jour dans un look.

Sur ces photos prises par Nina, j’ai joué à fond la carte Lolita: fausse-fourrure rose flashy, haut en dentelle blanc vintage, mini-jupe rouge, collants plumetis ornés de coeur, babies noires vernies… je crois que j’aurais parfaitement ma place dans le quartier d’Harajuku, à Tokyo! Grande amatrice du combo rose/rouge (ce qui fait hurler mon mec), j’en ai mixé sur mes fringues mais aussi sur mon make-up, et j’ai laissé mes cheveux faire n’importe quoi, parce que de toute façon y’avait tellement de vent qu’il n’y avait rien d’autre à faire.

J’espère que cet article et ces photos vous plairont, et je vous dis à bientôt 😉

Nawal

03 insta_L6A1429_L6A1418_L6A1421_L6A131206 insta04 insta02 insta_L6A134005 insta

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s