Bla-bla-bla·Les looks

La fin d’une ère.

Voiture décennie-2

J’avais 18 ans lorsqu’a démarré la décennie qui est en train de s’achever. 18 ans, des cheveux longs qui me chatouillaient les reins, un avenir plus qu’incertain puisque je venais de sécher mes partiels, un goût prononcé pour la vodka pure (cachée dans une fiole à strass), et un crush incommensurable pour un garçon qui finirait pas me briser le cœur en mille morceaux trois mois plus tard sur MSN.

J’avais fêté le nouvel an dans une maison de l’arrière-pays cannois, chez une copine du lycée. C’était une soirée déguisée, j’y étais allée vêtue d’un legging moulant en similicuir, d’un blazer pied-de-poule vintage (que j’ai encore aujourd’hui) et d’une paire de derbies bicolores à talons aiguilles Zara. Mon costume : un casque de Dark Vador emprunté à mon petit frère, et ôté dès la première gorgée de champagne.

Voiture décennie-8Voiture décennie-4

Aujourd’hui, j’ai 28 ans, un carré court, un CDI, un amour fou pour le vin rouge, MSN est mort, et j’ai dû envoyer un sms à ma meilleure amie pour me rappeler le nom de famille du crush de 2009. J’aimerais pouvoir remonter le temps et dire à mon moi du passé de pleurer un bon coup et de passer à autre chose (au lieu de sangloter des heures en surfant sur Tumblr), que c’était juste le premier boloss d’une longue liste de boloss, et que déprimer en écoutant The XX et en se gavant de pâtes au pesto et de blanc bon marché ne sert à rien.

Malheureusement, les machines magiques de type « Retour vers le futur » n’existent pas encore en 2019 – ah pour inventer des trottinettes électriques connectées y’a du monde hein, mais pour les voitures volantes, plus personne. Donc pour m’auto-remonter le moral, c’est fichu.

Si je pouvais, j’irai aussi rendre visite à la Nawal de 2010-2014. Une Nawal complètement paumée, terrifiée, caissière après deux années de Fac complètement foireuses.  Je lui dirai que toutes ces longues heures passées sous les néons de Leclerc (en t-shirt orange à strass, ça c’était vraiment le truc de trop) finiront par payer. Que c’est juste une étape avant la vraie vie, que ça lui permettra de payer son école de journalisme, qu’elle aura son diplôme (malgré ses notes catastrophiques en SciencesPo), et un bon stage (non rémunéré), puis un job (en CDI !!!), et qu’il ne faut pas s’inquiéter. Du tout.

Voiture décennie-9Voiture décennie-7

Blackberry, hashtags, Baby Yoda et American Apparel

Je me demande ce que les générations futures retiendront de cette décennie. Quelles photos seront dans les livres d’Histoire. De quoi se moqueront-elles, qu’est-ce qui les fera halluciner, quelles tendances seront encore d’actualité?

Si je me retrouvais, à 90 ans, bloquée à un arrêt de bus avec des petits jeunes curieux, qu’est-ce que je leur raconterai? Est-ce que je leur parlerai des BlackBerry, de Netflix, des hoodies American Apparel, de la Vitamin Water, de Game Of Thrones, des films Marvel, de Grumpy Cat, de #MeToo, de Kim Kardashian, du Harlem Shake, de Baby Yoda? Stranger Things sera-t-elle une « vieille série culte », ou tombée aux oubliettes? Beyoncé sera-t-elle devenue une icône intemporelle façon Audrey Hepburn, dont on fera des tableaux contrastés style Warhol pour orner les murs des collégiennes du futur? Parlera-t-on de BTS et de One Direction comme on parle aujourd’hui des Beatles? Le prince George sera-t-il enfin sur le trône, « YOLO » sera-t-elle une expression désuète, Zoella fera-t-elle encore des vlogs en direct de son EHPAD et surtout, Instagram existera-t-il encore?

J’ai adoré traverser cette décennie dans ma vingtaine, malgré tout ses travers et défauts qui m’ont fait lever les yeux au ciel environ un milliard de fois – les réseaux sociaux nous ont vraiment fait partir en cacahuètes, hein? Mais wow, quelle décennie. Vraiment. Les années 2000 ont fait fort niveau pop culture, mais les années 2010 n’ont pas déçu.

Voiture décennie-5Voiture décennie-3

« Dans 10 ans, tu arriveras à en rire »

D’un point de vue très personnel, la chose que je retiendrai de cette décennie riche en émotions, c’est qu’il est possible de se remettre de tout. Voilà la chose en quoi je crois dur comme fer, à laquelle je m’accroche dans les moments compliqués, et que je me répète en boucle: « Allez. Dans 10 ans, tu arriveras à en rire ».

Rire pour dédramatiser un peu. Rire pour souligner que bon, en fait, avec du recul, c’était pas si grave que ça. Ou rire parce que si, bien sûr que si que c’était grave – mais si l’on a réussi à survivre à quelque chose d’énorme, d’aussi énorme que la tristesse, la peur ou la colère nous ont écrasé la poitrine pendant des jours, des semaines, des mois voire des années… franchement, on mérite bien d’exploser de rire un grand coup, parce que pleurer, y’en a marre (et ça dessèche le contour de l’oeil, soit dit en passant). 

Les vilains garçons, les disputes avec les parents, les erreurs de parcours, le vol d’un téléphone, une gifle dans la figure, les amies qui disparaissent de nos vies sans qu’on comprenne vraiment pourquoi, se faire ghoster, les quiproquos, un accident, les querelles familiales, les tweets de harcèlement, les chefs tyranniques, les attentats, la mort. On peut se remettre de tout. Plus ou moins vite. Plus ou moins facilement. Mais de tout.

Alors que 2020 pointe le bout de son nez, je suis désormais sûre et certaine que je vais encore maintes fois me casser la gueule, me tromper, pleurer, être en colère, être déçue. Et que j’arriverai à en rire dix ans plus tard. C’est donc le coeur léger, et sereine, que je hurlerai « BONNE ANNEEEEEE » mardi soir à minuit.

Sur ce: bonne fin d’année, et belle nouvelle décennie à vous ♥️ 

Voiture décennie-1

Béret de seconde-main, robe vintage trouvée chez Abi-06 rue Mimont à Cannes, ceinture vintage trouvée à Oléron, bague Flame Paris « Victoria » trouvée au dépôt-vente Cinq Août dans le 17e arrondissement de Paris, bague éthique By Manarola, baskets éthiques Veja.

Merci Papa pour les photos ❤

18 réflexions au sujet de « La fin d’une ère. »

    1. J’adore ! Je te suis depuis ton époque caissière au Leclerc ahah donc je vois tout à fait de quoi tu veux parler . Je te souhaite de passer une belle nouvelle année et nouvelle décennie Nawal !

      Aimé par 1 personne

  1. Olala cet article est vraiment parfait !
    Il est simple, vrai, et sincère, et c’est ce qui manque aujourd’hui sur les réseaux sociaux et que je retrouve toujours ici ou sur ton insta, ou en te voyant, et pour ça, merci !
    Comme toi, pour moi cette décennie n’a pas été toujours tendre, mais que de leçons tirées ! Comme quoi, les boloss, ça a (parfois) du bon 😉

    Aimé par 1 personne

  2. Merveilleux article qui m’a remis en mémoire un peu de ma philosophie de vie que j’ai tendance à oublier ces derniers temps… alors oui dans un moment ça ira mieux et dans 10 ans ou moins peut-être, je rirai de certaines choses! Merci Nawal :-)))
    Life is beautiful 🙂 . Je te souhaite un bon bout d’an et une mega super nouvelle decennie.
    Sév (lagrandenine)

    Aimé par 1 personne

  3. Hello Nawal! Moi je suis une de tes nouvelles lectrices/scrutrices(not a word I know!) sur instagram depuis seulement quelques mois et franchement c’est top et ça fait masse de bien! L’humour est quelque chose que je n’attendais pas forcément et qui rend ton compte et ton instagram encore plus top! Nous faisons parties de la même génération donc je comprends bien toutes tes inquietudes/idées de l’avenir. 2010 j’avais 22ans et comme toi j’aimerais pouvoir me dire « T’inquiete c’est cool ça va le faire grave! ». Bref, ton article aura été inspirant et revelateur d’une epoque que je connais trop bien! Merci et je te souhaite une belle année 2020 🙂 ps: je t’ai découvert grâce au podcast Seconde et franchement, l’idée d’un podcast te tenterait pas?!

    Aimé par 1 personne

    1. Coucou Sarah, navrée de répondre SI TARD à ton commentaire pourtant si génial – je ne reçois jamais les notifications, et ça me sort donc pas la tête… En tout cas, je suis ravie si mon blog te plaît, ainsi que mes petites touches d’humour (parfois douteux, j’en conviens…). Et pour répondre à ta question, j’adore écouter et participer à des podcasts, mais je hais le montage audio (j’en ai fait à l’école de journalisme durant mes cours de radio) hahaha, alors NOOOON !

      J'aime

  4. Je pense que je me reconnais bien là , il y avait du bon dans les années 2000/2010 mais 2020 s’annonce plutôt bien parce que a 30 ans passé on a déjà pris pas mal de coup …je me demande si j’arrive a l’âge d’être une personne âgé ce que je pourrai dire aux petits jeunes … Peut être que ça va bien se passer .. belle année Nawal ❤️

    Aimé par 1 personne

  5. Si on pouvait regarder dans le coeur des gens et comprendre les défis auxquels chacun fait face… Je pense qu’on les traiterait avec beaucoup plus de douceur d’amour, de patience et de respect.

    Citation pour se motiver et s’inspirer 😉

    Aimé par 1 personne

  6. tu es parfaite ma petite ex-caissière adorée, mais toujours une superbe grande jeune fille magnifique . je souhaite que tu realises tous tes voeux en cette nouvelle année. gros bisous

    Aimé par 1 personne

  7. A chaque fois que je découvre vos photos, je vous trouve sublime à tel point que je vois le vintage d’un autre œil même si sur moi, ça n’est pas pareil… Vos textes sont tout aussi beaux, en tous cas après ce que j’ai vécu, celui-ci me touche particulièrement…

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s